• lcql

Le Doigt - Dalie Farah


Alors qu’elle va commencer sa journée, la prof traverse la rue devant le lycée, sans faire attention à la voiture qui arrive et qui freine brusquement. Coup de klaxon, doigt d’honneur, le conducteur s’arrête et la gifle. Cette violence résonne alors en elle, entre le traumatisme et la remontée de ses souvenirs.


Après Impasse Verlaine, Dalie Farah continue l’introspection et la recherche de l’origine de la violence. Avec son style incisif et théâtral, les phrases sont courtes et hachées. Le texte résonne dans la tête. Dans un décor auvergnat, Le Doigt gratte nos rapports humains, et la comédie sociale autour de la violence.

Le réserver en ligne

40 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout